Eglise romane

Accueil / Eglise romane

Histoire de l’Église

Avant le XI° siècle, existait une petite église déjà dédiée à la Vierge Marie. Le seigneur de Châtel-Montagne en fit don à l’abbaye de Cluny en 1082, et un nouvel édifice fut bâti entre1120 et 1250 à partir de la première église.
Conventuelle au départ, elle devient paroissiale au XV°siècle.
Elle se dégrade alors progressivement puis est fortement endommagée pendant la révolution, sa flèche est alors abattue.
Elle est classée Monument Historique dès 1840.
Des travaux minutieux de restauration sont conduits par les pouvoirs publics entre 1864 et 1876 grâce à un don personnel important de l’empereur Napoléon III et aux subventions alors exceptionnelles accordées par les Monuments Historiques.
L’édifice ainsi remis en état ne nécessita plus que des travaux d’entretien : réfection de pavage, rejointoiements, et quatre réfections de toiture, la dernière datant de 2003.

Son architecture

« L’église mesure 41 mètres dans sa grande longueur et le clocher actuel, 20m de haut (il était surmonté d’une flèche de 13.60m avant la révolution).
Les collatéraux sont approximativement hauts de 8 mètres au point culminant de leur voute.
Le cul de four du chœur est profond de 8 mètres et sa coupole s’élève intérieurement à 12 mètres.
L’église de Châtel-Montagne est donc dans la moyenne des cinq églises auvergnates dites majeurs de la région de Clermont-Ferrand auxquelles elle a parfois été comparée ou associée. Ses mensurations sont assez proches de celles de Saint Nectaire.
L’église est construite en granit beige-rose tiré de carrières locales châteloise.
Ces carrières étant épuisées, les restaurations du 19ème siècle ont été réalisées avec un granit d’une autre provenance, grisâtre et scié mécaniquement. »

ACER – Serge Seliverstoff

Son mobilier

Le  grand crucifix sur sa poutre de gloire

En bois polychrome du XVI° siècle a été nettoyé en 1995, il garde sa polychromie d’origine.

La Piéta

Date du XVII° siècle

Vierge à l’enfant

A été classée de la fin du XV° siècle d’où son nom de vierge gothique. A été restaurée en 2001 pour laisser apparaître sa polychromie d’origine.

Saint Genest

Pourrait être daté du XVIII° siècle. Est sans doute la figure du bon pasteur à qui on aurait mis dans la main  une palme à la place du bâton de berger. C’est le saint patron de Châtel-Montagne.

Le chemin de croix

Les images ont été peintes sur tôle dans l’esprit de l’art nouveau entre 1895 et 1905 par un Prêtre de Châtel- Montagne l’abbé Athanase Desrosiers. En 2003 l’encadrement bois de ces peintures a été remplacé par des ensembles e acier brut d’esprit contemporain.

Mécanisme d’horloge et cloches

Le mécanisme date de 1920. La petite cloche date de 1806, la moyenne date de 1935 et donne le si b .La plus grosse date de 1813 et a été refondue en 1935, donne le fa. Ces deux dernières cloches sont l’œuvre de Bollée.

 

En savoir plus

www.chatel-montagne.com/