Les résidences d’artistes

Accueil / Les résidences d’artistes

Dans une volonté de continuer un travail d’investissement des lieux non dédiés au départ au théâtre, Procédé Zèbre propose en coopération avec la commune de Châtel-Montagne un travail d’écriture sur le territoire en s’appuyant sur les ressources, la mémoire collective pour réaliser une fiction théâtrale qui invitera le public à découvrir ou redécouvrir des lieux sous des formes diverses et avec les savoirs faire, les savoirs dire d’intervenants rarement invités dans une étape de création sous une forme de laboratoire de recherche, Procédé Zèbre propose une série en 3 volets d’un travail de fond et d’imagination.

Le scénario :

Laboratoire en Montagne bourbonnaise / Investigations Saison 1

La découverte d’un être humain de sexe féminin est une véritable énigme pour les enquêteurs :

Y aurait-il corrélation avec des fouilles archéologiques effectuées il y a 13 ans à 3 km de cette scène de crime ? : Le squelette d’un homme datant probablement de la période phénicienne présente des caractéristiques physiques et des points communs troublants avec cette femme…

Il apparaitra chez cette femme ou cette fille, une double personnalité…des carnets retrouvés, des signes laissant penser à un visage et son double…, certains témoins l’ayant rencontrée donneront également de nouvelles pistes …

Le Mystère fait mémoire et renvoie la population à son passé et à sa mémoire collective.

Des périodes de la résistance du maquis en passant par les légendes de la grotte aux fées, l’allée des sorcières nourrit bien des histoires qui font glacer le sang et la venue discrète en 1460 d’un mystérieux prince de Valachie pour récupérer de l’eau et de la terre sera encore un Mystère de plus que certains notables de la région prendront bien soin d’enfouir …

« A partir de cette proposition de scénario qui reste une proposition variable, plusieurs thématiques seront abordées : Un travail sur la bipolarité et l’hypomanie…

L’addiction à une série, à un ou plusieurs mythes, à une légende… pour croire la vivre un peu plus à chaque fois et devenir son propre personnage, le construire, l’inventer, l’aimer, le haïr, s’aimer, se détester…

Un travail sur les contes pour adultes toujours enfant…

Miroir de l’eau qui coule de la montagne bourbonnaise à la rivière Allier,

le Sichon alimente la rumeur…Mémoire de l’eau toujours… L’obsession de la musique qui hante les méandres du vent dans les branches des Douglas…Un travail sur les sens aussi qui seront doute, déboussolés par le magnétisme particulier qui règne dans la forêt…

Et bien d’autres sujets encore qui ne manqueront pas d’être alimentés par les richesses de la résidence d’écriture et du travail en écoute… Je souhaite dans cette aventure artistique une pleine lune de propositions humaines, scientifiques et poétiques. »

FABRICE DUBUSSET

Premières sources :
* M Ma Maudite en clin d’oeil à « M le Maudit » de Fritz Lang et aussi pour la musique entêtante de Peer Gynt (« dans l’antre du roi de la Montagne »)
*Twin Peaks série écrite par David Lynch et Marc Frost
* « Le Maître et Marguerite » de Mikhaïl Boulgakov